lundi 28 janvier 2019

Francesco di Giacomo

Francesco di Giacomo l'immense chanteur de Banco del Mutuo Soccorso nous a hélas quitté brusquement le 21 février 2014. Le magazine Prog Italia nous a préparé une grande et belle surprise avec album vinyle qui sortira pile cinq après sa disparation, le 21 février 2019. Au programme 10 chansons inédites du maestro que Prog Italia nous promet joyeuses, ironiques, romantiques et pleines d'émotions. Tout Francesco quoi ! 

mercredi 16 janvier 2019

Phoenix Again : Friends of Spirit

Sortie prévue le 30 mars 2019. Pour l'instant je n'ai que la couverture. La suite quand j'en saurai plus !

dimanche 13 janvier 2019

Premiata Forniera Marconi : Celebration - Live in Nottingham

Esoteric Records, label que j'aime bien, qui a déjà sorti Cook en coffret 3 CD, nous fait à nouveau un beau cadeau de début d'année avec ce Celebration -Live in Nottingham qui comme son nom l'indique est l'enregistrement du concert (a priori complet) du 1er mai 1976 à Nottingham à l'occasion de la tournée Chocolate Kings.  
Le coffret double CD propose la set-list suivante :

CD 1
1. Paper charms
2. Four holes in the ground
3. Dove... quando...
4. Acoustic guitar solo
5. Out of the roundabout
6. Chocolate kings

CD 2
1. Mr. 5 'til 9
2. Celebration
3. La carrozza di Hans
4. Alta Loma 5 'til 9 - William Tell Overture

Le groupe comprenait à l'époque dans ses rangs : Bernardo Lanzetti, Franco Mussida, Flavio Premoli, Mauro Pagani, Patrick Djivas,

Sortie le 25 janvier 2019 !

lundi 7 janvier 2019

Opus Avantra : Rosa Rosae

Attention, encore un retour incroyable. Celui d'Opus Avantra. Ce groupe légendaire connu pour mélanger musique d'avant garde et chant lyrique revient avec un nouvel album, Rosa Rosae, quinze ans après son dernier disque (Venetia e anima) et ...quarante cinq ans après son premier effort, le magnifique Introspezione. Les années ont passé mais Opus Avantra (ou plutôt le duo Donella Del Monaco et Paolo Troncon) n'a pas varié de sa ligne artistique d'une grande exigence et qui reste encore aujourd'hui tellement surprenante. La proposition musicale d'Opus Avantra est à la fois proche et loin du rock progressif (en tout cas très loin si l'on s'en tient à ce qui sort actuellement).  Cet album a le mérite de sortir totalement des sentiers battus et oblige évidemment à une écoute approfondie et studieuse. Mais à l'arrivée, l'auditeur y trouvera sûrement à un moment ou à un autre son bonheur. Pour ma part la dernière partie de l'album avec "Vento del Nord" "Cyrcles"  "Aurea Lyra" et "Ineffabile Realtà'"m'a totalement ravi. Je sors du lot le captivant "Sceleratus" qui devrait s'inscrire sans problème dans les meilleurs titres de la discographie du groupe.
Il est un fait certain que les nouveaux et jeunes arrivants dans la formation apportent un plus, que ce soit Laura Balbinot et son violoncelle ou Andrea de Nardi aux claviers que l'on est content de retrouver en si bonne compagnie (Andrea suit depuis un bon moment Aldo Tagliapietra dans sa carrière solo).   
Si besoin était la présence de Jenny Sorrenti (Saint Just), Alberto Radius (Formula 3, Il Volo, Radius),  Lino Vairetti et Tony Esposito (Osanna) démontre l'aura et la réputation qu'a Opus Avantra dans le milieu des musiques progressives car les précités ne sont pas du genre à se commettre avec n'importe qui. 
Faites l'effort de vous pencher sur ce Rosa Rosae, vous ne serez pas déçu pour peu que vous ayez envie d'écouter une musique différente du commun !


Rosa Rosae comprend les titres suivants :

1 – Nuvole Bianche
2 – Pi-greco
3 – Mandala
4 – Sceleratus
5 – Rosa Rosae
6 - Vento del Nord
7 – Cyrcles
8 – Aurea Lyra
9 – Ineffabile Realta'

Le long teaser sur YT devrait vous permettre d'imaginer le genre de musique que vous allez entendre:
https://www.youtube.com/watch?v=oe3yPovyG2w

vendredi 4 janvier 2019

Le coin des vinyles : dopo l'infinito (Nuova Era)



 






Nuova Era : dopo l'infinito (LP, Contempo Records, 1989)

dopo l'infinito est le deuxième album du groupe Nuova Era, précurseur du renouveau du prog italien (cf extrait de chronique juste après). Ses trois premiers disques sont sortis à la fois en version CD et vinyle chez Contempo Records.
Nous parlons bien ici du label italien basé à Florence à ne pas confondre avec le label anglais du même nom spécialisé dans le funk, la soul, le disco et le rythm'blues. Pendant la période 1984/1995, durant laquelle il a eu une activité intense, le label florentin a ratissé assez large en produisant aussi bien du lourd extrême (Liftiba, Diaframma, Death SS) que des musiques de films  de compositeurs italiens (Riz Ortolani, Piero Umiliani, Ennio Morricone, Armando Trovajoli, Aldo Piga). Il s'est aussi intéressé au rock progressif en ayant la bonne idée de rééditer des albums de quelques groupes de proto prog (I Ribelli, Equipe 84) ainsi que ceux de  noms plus connus (Acqua Fragile, Cervello, Il Rovescio della Medaglia, Perigeo, Pierrot Lunaire, Reale Accademia di Musica, Museo Rosenbach, The Trip). Enfin, il s'est distingué en prenant sous son aile quelques nouvelles formations prog italiennes comme Arcansiel, Aton's et Nuova Era.

"Il faut le réaffirmer haut et fort : rien que pour avoir eu le courage d’émerger à une période complètement hostile au rock progressif, Nuova Era mérite ses lettres de noblesse. Quand on écoute L’ultimo viaggio puis Dopo l’infinito sorti un an après, on se dit que Walter Pini et son groupe se sont tout simplement trompés de décennie. Quel dommage car ce rock progressif symphonique et dynamique parfois à la limite du heavy évoque aussi bien Alphataurus que Museo Rosenbach (écoutez « Eterna Sconfitta » sur L’ultimo viaggio pour vous en convaincre). Les Florentins auront le courage de sortir quatre LP avant de lâcher l’affaire en plein renouveau du progressif italien. Depuis Walter Pini tente régulièrement de relancer son groupe." (extraits du livre Plongée au cœur du rock Progressif Italien, éditions Camion Blanc)


mardi 1 janvier 2019

Andrea Torello : Appunti di Viaggio

Voilà une première parution discographique qui me paraît adaptée pour un premier jour de l'année un peu cotonneux. Andrea Torello sort un premier album solo instrumental construit sur de très belles ambiances sereines qu'il développe au gré de ses humeurs. Nous avons là une succession de dix petites vignettes atmosphériques à la fois calmes et mélodieuses. Il est aidé par quelques amis dont Simone Piccolini que l'on retrouvait avec son père (Franco) sur le dernier album d'Il Cerchio d'Oro. Andrea n'est pas un inconnu puisqu'il a auparavant participé à plusieurs albums avec Qirch et Nightcloud.  
Appunti di Viaggio a été enregistré principalement par Andrea (basse, guitares, claviers, synthés, batterie, voix) avec l'aide de Simone Piccolini (piano, mellotron, synthés), Michele Torello (guitare), et Luciano Giorda (guitare). 
Voici la track list que vous pouvez écouter sur Soundcloud 
01|  Intro
02|  Ed è quasi per caso
03|  Risveglio
04|  Solo per te
05|  L’origine del mondo (https://www.youtube.com/watch?v=5TCijTBXzGg)
06|  Te lo dico cosi
07|  Ninna nanna
08|  Estate di sera
09|  Melodia d'autunno
10|  Outro