mercredi 31 janvier 2018

Aerostation

Le nouveau projet d’Alex Carpani, Aerostation, prend désormais vraiment forme avec à nouveau des dates de concerts annoncées pour 2018 et un premier clip en écoute sur YT qui déménage bien :
Alex Carpani est accompagné de Gigi Cavalli Cocchi (Mangala Vallis) et de Jacopo Rossi.
Aerostation est programmé au festival Prog Sud le 11 mai 2018

lundi 29 janvier 2018

O.A.K. is OK

O.A.K. est de retour. Depuis plus de 25 ans, O.A.K. c'est l'histoire de Jerry Cutillo qui n'arrive pas à s'échapper du monde des tulliens. Ce n'est clairement pas avec ce nouveau long titre (superbe) que çà risque d'arriver ! "Circe/Danse Macabre" en écoute sur YT.

samedi 27 janvier 2018

Hommage à Joe Vescovi (suite)




 Ces photos de Joe Vescovi (The Trip) sont totalement inédites. Elles n'ont jamais été publiées avant. Je n'ai  hélas pas pu les mettre dans mon livre qui vient de sortir Plongée au cœur du Rock Progressif Italien. Alors je les poste ici et je vous en fait profiter. Pour, une fois encore, se rappeler de ce claviériste italien respecté par tous. Grazie Mirella

mardi 23 janvier 2018

Marco Ragni : The Wandering Caravan

Depuis 2010, Marco Ragni aligne imperturbablement ses albums solo. The Wandering Caravan est le dernier de la série et sort le 28 février 2018.  Ce n'est pas typé RPI  mais c'est vraiment très bien fait avec des séquences instrumentales de toute beauté entre les parties chantées. Il y a en plus la visite de Luca Zabbini (Barock Project) qui fait une intervention remarquée à l'orgue Hammond sur "What we have done in the past we'll be in the future".
Un titre pour se faire une idée " Promised Land" (honnêtement, il y a mieux sur l'album mais c'est le seul morceau en ligne sur YT) : https://www.youtube.com/watch?v=1Q25VEPVRVc&feature=share
et les liens pour acheter et faire connaissance avec ce musicien :

lundi 22 janvier 2018

Zuffanti version Z band


La suite de La Quarta Vittima est bien avancée puisque le deuxième album de Zuffanti version Z band est déjà en phase de mixage. Fabio Zuffanti  sera accompagné dans ce projet par Livio Magnini, Fabio Cinti, Paolo Tixi, Giovanni Pastorino, Nicola Manzan, Piergiorgio Pardo, Enrico Gabrielli.  

samedi 20 janvier 2018

Plongée au coeur du Rock Progressif Italien

Et bien voilà ! Trois ans à peine après le premier tome, c'est un grand bonheur pour moi de vous emmenez à nouveau au cœur du petit monde du rock progressif italien. J'ai embarqué tellement de personnes dans ce nouveau livre que j'ai surtout l'impression en fait d'avoir vécu une belle aventure humaine.
Plongée au cœur du Rock Progressif Italien c'est un pavé de 662 pages avec de nouvelles chroniques, mais avec aussi un focus original sur le RPI des années 80 et surtout (le plus important pour moi), avec des artistes prog italiens qui vous parlent d'eux, de leur vie et de leur musique. C'est même un peu plus, vous verrez, car j'évoque aussi l'état du marché du disque aujourd'hui et encore beaucoup d'autres sujets qui me tiennent à cœur.
 

vendredi 19 janvier 2018

L'entretien-Jeu de Phoenix Again

Qui êtes-vous ? Chi siete ?  

Salut à tous ! Nous sommes Phoenix Again et notre histoire a commencé il y a bien des années. Le groupe est né en 1981 des cendres de Gruppo Studio Alternativo (c’est pourquoi nous avons choisi le pseudo Phoenix) dans lequel les frères Lorandi (Claudio, Antonio et Sergio) jouaient ensemble. Quand ils ont rencontré le batteur Silvano Silva, ils ont décidé de s’impliquer dans cette aventure. Phoenix a joué live à Brescia, dans le nord de l’Italie, pendant plus de quinze ans mais après plusieurs changements dans le line-up le groupe s’est  séparé en 1998 sans laisser de traces d’enregistrements et encore moins d’albums. Le groupe a repris les concerts en 2007 quand Claudio Lorandi est décédé des suites d’un cancer. Cela peut sembler absurde mais ce tragique évènement a donné à Antonio, Sergio et Silvano, les fondateurs, la force de ressusciter Phoenix. Puis après avoir ajouter “Again” au nom du groupe, ils commencèrent à enregistrer tout ce qu’ils avaient composé durant les premières années. Et voilà, plus de dix ans après cette terrible année 2007, nous sommes là, plus fort que jamais. Nous avons réalisé trois albums studio (Threefour, Look Out et Unexplored) et deux double live (Live in Flero et The Phoenix Flies Over The Netherlands – Live at ‘t Blok). Et il n‘y a pas seulement les albums ! Dans les faits, même le côté “famille” a été renforcé quand les fils d’Antonio, Giorgio et Marco Lorandi, ont intégré le groupe. Andrea Piccinelli, notre grand clavièriste, est venu complété le groupe avec sa technique et ses influencess musicales.
Quelles influences revendiquez-vous dans votre musique ? A quali influenze si rifà la vostra musica ?

Vous pouvez clairement ressentir dans notre musique des influences qui viennent du rock et de la pop rock des 70’s, peut être plus dans nos choix de sonorités que dans notre manière de composer. Par exemple pour nos guitares, nous préférons utiliser un effet overdrive plutôt que de la grosse distortion. De même les sons des claviers vont plus vers le Mellotron, le Fender Rhodes et l’orgue Hammond. Si vous écoutez attentivement nos compositions, les influences provenant de notre passion pour le folk et le jazz fusion ne peuvent pas rester cacher longtemps. Chaque membre du groupe aime une grande variété de genres musicaux et beaucoup de styles traversent notre musique : du Mahavishnu Orchestra de Mclaughlin et Cobham  à Mike Oldfield et ses longues suites, de Genesis à Inti Illimani. Et nous ne détestons pas non plus Iron Maiden et même Opeth ! Bien sûr, les sonorités plus heavy ne sont pas toujours présentes dans notre produit final. Enfin, nous ne pouvons pas omettre les influences venant du rock progressif italien : Le Orme, Banco Del Mutuo Soccorso et PFM. Ce sont des groupes ici en Italie qui sont des références.
Comment définiriez vous votre musique ? Come definireste la vostra musica ?

C’est réellement une question compliquée ! Nous sommes intimement convaincus qu’aucune étiquette ne colle à notre musique, donc c’est difficile de trouver une définition. Comme nous l’avons déjà dit avant : nos albums sont la résultante de plein d’influences musicales différentes : du prog, de la musique folk, de la fusion et même du classique. Est-ce que nous jouons de la fusion ? Peut-être jouons-nous du prog ? Nous pouvons juste dire que ce que nous faisons est souvent un mélange des genres que nous aimons, mais sinon nous essayons toujours de penser de manière progressive (dans le vrai sens du terme). Nous ne méprisons pas le passé et nous piochons dans les sons des 70’s et des 80’s, mais nous essayons d’en faire quelque chose de moderne. Nous pouvons dire que nous faisons la musique que nous aimons le plus.
Quel est votre morceau le plus progressif, pourquoi ? Qual è il vostro brano più progressivo e perché ?

Pour commencer, nous pouvons affirmer que nous n’avons pas de morceaux ou d’albums dont nous sommes plus fiers que d’autres : chaque note, que vous pouvez entendre dans nos albums, vient aussi bien du coeur que de nos doigts et de notre cerveau. Par ailleurs, nous sommes extrèmement honnêtes avec nous-mêmes et nous disons toujours que nous ne considérons pas comme représentatif dans le panorama prog, car nous avons conscience que nous passons la plus grande partie de notre temps à sortir des rails de la prog musique la plus stricte. Si nous devions choisir un morceau que nous considérons comme étant le plus progressif dans notre discographie, sans doute irions nous sur “Adso Da Melk”, le titre d’ouverture de Look Out. Car nous avons tout mis dedans : un chœur classique en intro, des arpèges de guitare qui se marient avec le riff, l’explosion électrique dans le premier développement, la section jazzy au milieu qui se termine en suspension avec la basse et la guitare qui dialoguent entre elles. Le morceau a une vraie structure, comme c’est le cas pour “The Bridge of Geese” (dans Unexplored), aussi le riff d’ouverture revient à la fin avec encore plus de puissance accompagné par un grand final symphonique.   
Quel est votre prochain projet ? Qual è il vostro prossimo progetto ?
 Jouer et enregistrer. Enregistrer et jouer.
Ce sera toujours notre mantra tant que nous trouverons du plaisir dans ce que nous faisons. 2018 va commencer avec notre retour en Hollande où nous irons jouer le 13 avril à Parkvilla (Alphen aan den Rijn). Mais d’autres dates de concerts arrivent. Nous vous demandons de nous suivre sur les réseaux sociaux car nous allons annoncer d’autres concerts dans les prochains mois. Nous espérons aussi avoir la possibilité de refaire l’évènement que nous avons partagé avec le peintre japonais Mitsuyasu Hatakeda : une peinture réalisée en directe pendant que nous jouions unplugged. Quand nous avons partagé la scène en 2017, nous avons eu beaucoup de plaisir et le show était très évocateur.
La grande nouvelle est que nous sommes à nouveau entrés en studio et nous avons déjà commencé à collecter de bonnes idées pour notre quatrième album. Nous ne pouvons rien dire sur la date de sortie mais nous espérons avoir fini pour l’automne 2019.

jeudi 18 janvier 2018

L'Entretien-Jeu : annonce

Bientôt la publication du premier entretien-jeu. La règle est la suivante : 10 questions (toujours les mêmes) sont soumises aux artistes, ils doivent en sélectionner 5 seulement et répondre.
Premier groupe à passer : Phœnix Again.
Presto primo gioco dell'intetervista con Phœnix Again !.

lundi 15 janvier 2018

Struttura e Forma

Struttura e Forma assure quelques concerts en ce moment en Italie. Ce vieux groupe, formé en 1972, a eu l'occasion de sortir un premier album en 2017, One of Us. Il y a du bon et du moins bon.  Je ne suis pas convaincu non plus par la version de "Lucky Man" (https://www.youtube.com/watch?v=M2uf0XOi2j0 ). Je vous laisse juger de tout çà. En écoute les morceaux que j'aime bien.
 

dimanche 14 janvier 2018

Hommage à Joe Vescovi

Pas sûr que que beaucoup de personnes se rappellent de cette face B  du 45 tours sorti en 1978 par les Dik Dik. Et pourtant Joe Vescovi transforme pendant à peine quatre minutes ce groupe plutôt gentillet en un clone italien de Deep Purple. Il fallait le faire, le grand Joe Vescovi l'a fait. On reparle bientôt de cet homme au talent immense dans mon prochain livre : Plongée au Cœur du Rock Progressif Italien (2018, Camion Blanc). Listen and enjoy.

samedi 13 janvier 2018

Melting Clock

Melting Clock. Retenez ce nom, ce groupe de Gênes n'a pas encore sorti d'album mais çà ne devrait pas tarder (chez Black Widow) et çà devrait être pas mal du tout comme on peut s'en rendre compte sur les morceaux déjà en écoute YT. Les voici dans mon ordre de préférence :
En plus Emanuela Vedana, la chanteuse, a une belle voix comme j'aime, chaude et sensuelle. Vivement la suite.

jeudi 11 janvier 2018

mardi 9 janvier 2018

Karmamoi

Pour financer son 4ème album, The day is gone, dont la sortie est prévue en mai 2018, Karmamoi fait un appel au peuple. Je vous mets le lien du site de crowdfunding :
le teaser :
et puis un lien YT pour vous faire une idée de ce que çà donne. Perso j'avais bien aimé ce titre ("Nashira") sur l'album de 2016, Silence between sounds

lundi 8 janvier 2018

Unimother 27

Unimother 27, çà ne vous dit rien ? Normal. Pourtant, si je vous dis que son leader, Piero Ranalli, est l'ancien bassiste d'Areknames (sur Areknames et Love hate round trip  exactement). Là, çà parle un peu plus. Mais en fait, çà s'arrête là car Unimother 27 baigne complètement dans le psychédélique au point que çà sent le chichon à plein nez.
Pour vous faire une idée, un teaser du prochain album Acidoxodica. Sortie prévue au premier trimestre 2018.

samedi 6 janvier 2018

Protocollo C

Protocollo C tombe de nulle part en ce début d'année avec cet album numérique écoutable sur YT et Soundcloud (les liens sont en fin de post). C'est du tout instrumental aux sonorités très vintage (l'orgue sur "Fierezza" !). Il y a même quelques relents de La Batteria, c'est tout dire ("Metamorfosi degli innocenti"). Il y a aussi par moment un côté kitch tout à fait délicieux ("Goodbye Italia"). En tout cas, çà se laisse écouter.

vendredi 5 janvier 2018

Banaau devient Hollowscene

çà veut dire quoi ? çà veut dire que le groupe Banaau qui existe depuis les années 90 et qui avait joué à la FIM 2016 se transforme en Hollowscene au nom plus évocateur. Pour l'occasion le groupe s'étoffe avec plusieurs membres qui intègrent la formation dont la flûtiste Demetra Fogazza. Le premier album sortira chez Black Widow. En attendant Hollowscene, une petite idée de ce que faisait Banaau :

jeudi 4 janvier 2018

Homunculus Res

Troisième album en vue pour Homunculus Res. A l'écoute des premiers extraits montés en boucle sur ce teaser çà promet du bizarroïde et du pas banal. Mais avec ces siciliens, on a déjà l'habitude.
En avant première :
la pochette
le titre : Della stessa sostanza dei sogni.
le teaser premix : https://www.youtube.com/watch?v=KnIwWLMRaLA

mercredi 3 janvier 2018

Sintesi del Viaggio di Es

Allez c'est reparti mes kikis pour une nouvelle année de prog italien. Et ma foi, çà commence pas trop mal avec Il sole alle spalle que l'on doit à un nouveau groupe Sintesi del Vioggio di Es. Nouveau groupe mais avec des têtes connues puisque trois de ses membres sont des anciens de Sithonia.
En écoute sur YT, le teaser :  https://www.youtube.com/watch?v=zyByTLy6EN8