lundi 30 décembre 2019

Colmorto : Volume 1

 

Une petite annonce qui concerne la sortie du premier album d'un tout nouveau groupe italien, le trio Colmorto, formé par l'ex bassiste (et saxo) de Promenade, Stefano Scarella, associé à Mario de Simoni à la guitare et à Joel Cathcart à la batterie. Peu de chant, pas de claviers, pas de distorsion sur la guitare (d'ailleurs le plus souvent acoustique),  voilà qui donne un résultat très laidback et fluide, sans prise de tête, style musique de fond pour fin de soirée calme. Du smooth jazz à l'italienne en quelque sorte !
C'est à écouter sur le bandcamp du groupe, merci pour eux :

samedi 28 décembre 2019

Ma sélection des meilleurs albums de RPI pour 2019


L'année 2019 restera globalement comme un bon cru pour le prog italien avec beaucoup de belles choses mais pas de grands albums. Il faut dire que les poids lourds du genre se font discrets ces temps-ci. A cet égard, l'année 2020 devrait être beaucoup plus intéressante avec plusieurs grosses sorties annoncées (Ubi Maior, Unreal City, Mangalla Valis et quelques autres que je ne peux pas dévoiler pour l'instant). 
D'emblée, je mets hors concours les Gênois de Finisterre  et leur album XXV pour deux raisons. D'abord il s'agit en fait du premier album du groupe réenregistré vingt cinq ans plus tard. il est certes augmenté de  nouvelles parties superbes mais çà reste à la base un travail de création ancien. Ensuite, je ne suis pas objectif avec Finisterre, donc, j'ai adoré cette sortie inattendue en 2019 mais je ne peux pas réellement l'inclure dans mon classement.

Pour 2019, je retiens au final 10 albums dont 5 que je place au dessus du lot et honnêtement je suis bien en peine de les départager pour le titre de meilleur album 2019. Il s 'agit de :

Aldi Dallo Spazio : Quasar
Macchina Pneumatica : Riflessi Maschere
Michele Conta : Endless Nights
Il Giardino Onirico : Apofenia
Banda Belzoni : L'Ultima Avventura

5 autres albums viennent compléter cette sélection 2019 :
 
Giant the Vine : Music for Empty Places
Metronhomme : 4 
Imagin'Aria :Exeligere 
Aliante : Sul Confine
Prometheo : D'un fuoco rapito, d'un giovane uomo d'un amore insensato


Enfin je vous propose quelques albums en plus pour faire bonne mesure (et éviter de me faire trop d'ennemis !) : La Batteria (II), Celeste (Il risveglio del Principe), Conqueror (in orbita), Sezione Frenante (Nuove Dimensioni).

mercredi 25 décembre 2019

Mangala Vallis : Voices

Petit cadeau pour Noël : en avant-première, la couverture du prochain album de Mangala Vallis, Voices, qui sortira en février 2020. Voices succédera à Lycanthrope (2005), Microsolco (2012) et The Book of Dreams (2015).

dimanche 22 décembre 2019

Le coin des vinyles : Il Teatro Delle Ombre (Consorzio Acqua Potabile)

Consorzio Acqua Potabile : Il Teatro Delle Ombre (Quarant'anni controluce)
LP 33 (association 70 Do not Forget Them), SIAE DNFT05 (2014)

En parallèle de la rédaction de l'histoire de son groupe, Maurizio Venegoni a eu envie de se faire plaisir et de faire presser un disque vinyle à l'ancienne. Ce 33 tours devait être au départ le pendant du livre. Comme souvent avec les italiens le projet a pris des proportions imprévues. Le livre est devenu en fait un un superbe coffret avec effectivement la saga de Consorzio Acqua Potabile racontée en 180 pages (avec photos et documents couleurs en illustrations) par maître Venengoni, accompagné de 4 CD gorgés à ras la gueule de musique (remasters, live, inédits). Puis le 33 tours est venu compléter le tout, reprenant le nom du coffret comme titre: Il Teatro Delle Ombre (Quarant'anni controluce). Le LP fait en fait office de compilation avec une chanson tirée de Nei Gorghi del Tempo ("Vivendo un giorno ...solo di niente" chanté par Maurizio Mercandino), trois morceaux extraits de Robin delle Stelle ("Robin delle Stelle", "Soli sull'Olimpo" parte I et parte II), ainsi qu'un inédit , "Adagio Magrebino", dont les fans japonais avaient eu jusque là l'exclusivité de l'écoute sur un CD sorti à 200 exemplaires en 2008 sur le marché nippon uniquement : Da Odissea A Katayama Gorobei (Per Asilah El Hedei). Au passage ce CD vaut aujourd’hui une fortune.  
Le disque vinyle fait effectivement plaisir à voir et à posséder.  Il Teatro Delle Ombre (Quarant'anni controluce) est un bel objet qui a été lui-même décliné en deux versions (vinyle de couloir noir et vinyle de couleur orange). 




Face A :  
Vivendo un giorno ...solo di niente
Robin delel Stelle
Soli sull'Olimpo (Parte I)

Face B : 
Soli sull'Olimpo (Parte II)
Adagio Magrebino (previously unrealised track)


vendredi 20 décembre 2019

I Modium : L'anno del Contatto

Voilà un bon petit album pour la fin de l'année. Je ne peux pas dire que je sois tombé à la renverse en l'écoutant mais le résultat est très agréable et sans prise de tête. Les références appuyées (indiquées dans la note de présentation) à Le Orme, Banco del Mutuo Soccorso, Premiata Forniera Marconi et même Area  donnent, si besoin, la direction à suivre pour l'inspiration musicale même si ce n'est pas flagrant à l'écoute. Quant au choix du nom de leur groupe, ses membres auraient pu tomber mieux !
Label : Lizard records
Voici le lien d'écoute sur progstreaming : http://progstreaming.nl/pages/play-album.php?activeAlbum=2019-12-20-02+-+I+Modium+-+L+Anno+Del+Contatto&fbclid=IwAR1sttpc7dTnuyCRjc9HXQTcwyeDmYJ55tjNw8KYJtSCMIIJ0_8bTWgJ-Mw

lundi 16 décembre 2019

Imagin'Aria : Exeligere

Tiens, comme çà va être Noël, je vous offre l'écoute complète du cinquième album d'Imagin'Aria avec ce lien YT (même si je ne suis pas sûr que ce soit bien légal tout çà !). 

Le disque s'appelle Exeligere, il est sorti cet été au mois d'août. Bien que treize années aient passé depuis le précédent album (Progetto T. l'. A. en 1996), on retrouve avec plaisir tous les ingrédients qui font le charme de ce groupe : des mélodies toujours très accessibles, un bel emballage symphonique, un style assez nerveux porté principalement par les riffs de guitare incisifs distillés par Ivan Peasso dont la dextérité au manche ne fait jamais défaut avec même parfois de belles poussées de fièvre ("Cacciatori Di Chimere"). 
Rien de compliqué, rien de révolutionnaire donc mais çà marche car c'est bien fait, très expressif (la voix puissante et emphatique de Daniele Perico qui pourra vous rappeler celle d'Alessio Calandriello par certaines intonations proches) et efficace à l'instar du puissant opener "Indastria" très rentre-dedans ou encore de "La scelta migliore", une merveille, qui est sans aucun doute le titre phare de cet album. Avec parfois aussi, souvent même, de belles ambiances prenantes comme dans "La tua verità" ou encore (plus) avec "Piccolo mondio", deux morceaux au fort pouvoir onirique.
L'album est assez homogène et d'une durée relativement courte, 41 minutes. Ouf ! On revient enfin à des durées plus raisonnables et je ne peux pas m'empêcher de penser que cela influe sur la qualité de la musique proposée aux auditeurs.
Personnellement, je trouve que c'est de loin la plus belle réussite des Piémontais depuis leurs débuts, il y a maintenant un quart de siècle , avec à l'évidence un saut qualitatif y compris au niveau de la technicité des musiciens. A noter d'ailleurs que la composition du groupe n'a pas bougé depuis le premier CD, in un altro quando, sorti en 1996. 
Vous l'avez compris, je me suis régalé, vous aussi j'espère !

La tracklist :

1. Indastria
2. La tua verità
3. Piccolo mondo
4. Cacciatori di chimere
5. Re dei se
6. La scelta migliore
7. Sempre mai
8. La lunga marcia

Le groupe  : Daniele Perico (chant), Ivan Peasso (guitare solo), Gian Luca Milan (guitare rythmique), Andrea Peasso (basse), Fabio Biffignandi (batterie)
Avec aussi    Aldo Carpanelli (claviers sur 2,3,8), Roberto Giuliano: (guitare solo sur 4), Marco Cortona (trompette sur 6), Massimo Boccalini (sax tenor sur 6), Marcello Chiarle (trombone sur 6)

C'est sorti chez Lizard records

dimanche 15 décembre 2019

Sintonia Distorta : A piedi nudi sull'arcobaleno

Le nouvel album de Sintonia Distorta sortira le 29 février 2020. Il est en pré-commande dès maintenant. Écrire par mail à l'adresse suivante : m.waves@libero.it
A piedi nudi sull'arcobaleno a été produit par Fabio Zuffanti (Finisterre, La Maschera di Cera, Hôstsonaten) et  comptera quelques invités de marque dont Roberto Tiranti.
Le groupe avait sorti un premier album en 2015 : Frammenti d'incanto.
Label : Lizard records.